Haut
  >  BLOG   >  Un blog, oui mais…

Dans cet article nous allons vous parler blog…Vous êtes nombreuses à nous demander « comment créer son blog » ? Quel style? Comment avoir des collaborations? (une question qui revient trop souvent et rapidement à notre goût!!!). Nous allons tout vous dire et sans tabou !

Tout d’abord, je suis dans la blogosphère depuis plus de 11 ans et oui déjà ! Je n’ai pas toujours eu un blog canin, j’ai également eu un blog mode/bijoux avec une amie. Donc je peux vous dire en total objectivité que c’était mieux avantAvant quoi? Avant l‘effervescence des réseaux sociaux, de la course aux likes, la course aux vus, la course aux collaborations à tout prix et peu importe le produit. Même si ce dernier peut entraîner de graves problèmes aux truffinettes. Il faut le dire, c’était plus simple avant, les blogueuses s’entraidaient entres elles, de manière efficace, juste et surtout honnête. Bref, vous l’aurez compris, ça c’était avant. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui je vous rédige cet article, qui n’a rien à voir ou presque, avec le monde canin, dans le simple but de partager notre expérience et notre nostalgie du passé. Pour permettre ainsi de mieux avancer ensemble dans le présent et surtout dans le futur.

Un blog c’est quoi ? 

Site Web sur lequel un internaute tient une chronique personnelle ou consacrée à un sujet particulier.

 

Une fois que l’on connait la définition, en effet c’est plus simple, on sait dans quoi et pourquoi on s’engage. Pour notre expérience personnelle, ouvrir notre blog canin ce fût une évidence avec l’arrivée de Hannah. En effet, il n’y avait pas de blog canin sur les grands chiens ou quand le sujet était abordé, c’était tout de suite très masculin et porté essentiellement sur l’éducation. Bref, rien à mon goût de lectrice et de féru de blog. Notre style était donc trouvé. Un blog dans un esprit girly, plus proche du blog « LifeStyle » pour nana que blog canin.

Le style & la plate forme 

Alors, dans un premier temps, il vous faut trouver votre style, votre feuille de route, votre empreinte… Il faut pour cela garder à l’esprit que c’est votre reflet, votre image, que c’est VOTRE blog, donc votre personnalité! Vous pouvez bien-sûr trouver une forme d’inspiration, mais surtout et avant tout, restez-vous même. Ensuite, il faut que vous trouviez votre nom, c’est la partie qui est pour moi la plus difficile, on parle de votre identité. Personnellement, j’ai toujours choisi des noms « générique ». Je ne me voyais pas, par exemple, nommé mon blog avec le nom de ma truffinette. Pourquoi ? C’est simple, je savais que je voulais faire de notre blog, un lieu de rencontre pour toutes les truffinettes. Egalement, en gardant en tête que si la famille s’agrandie, pouvoir ainsi laisser la place au nouveau venu sans devoir faire un « reset » sur le passé. Donc pensez bien à votre nom de blog, car il est très difficile de le changer par la suite (perte de visibilité, confusion…). J’ai fait le choix que mon blog dure longtemps, je me devais donc d’anticiper « l’après ».

Ensuite, il y a la plate forme web, pour cela vous avez plusieurs possibilités. Là encore, tout dépend du projet que vous avez pour votre blog, la dimension que vous voulez lui donner. Voici quelques plates formes pour créer un blog gratuit ou non : un canalblog (Made in France et nos premiers pas de blogeuses), Blogger (google), Wix, Trumbr et bien sur WordPress.org ou .com. Pour notre part, nous sommes sur wordpress.org.

Je vous conseille également d’investir un minimum dans votre blog, au moins dans le nom de domaine. En effet, la plupart des plate-forme le propose. Cela donnera du crédit à votre blog, aussi bien pour vos lecteurs que pour vos futures collaborations. Cela montrera votre réel investissement à mon sens et démontrera ainsi que vous n’avez pas uniquement créée un blog pour avoir des produits offerts…

En ce qui nous concerne, nous avons investi sur notre blog. Pour ma part, je trouve cela normal, car oui nous pratiquons des collaborations, les marques nous ont fait confiance, ainsi que nos lectures. De ce fait, ils méritent que nous aussi, nous nous investissions à rendre se lieu accueillant et chaleureux. Bien-sur, pour commencer vous pouvez être sur une plate-forme gratuite, si vous voyez que votre blog grandit, alors n’hésitez pas !

Le contenu 

Bon, maintenant que vous avez votre nom, votre plate forme, il faut du contenu et là normalement c’est plutôt facile car un blog c’est un site personnel et de partage. Vous savez donc ce que vous allez écrire. Mon conseil encore une fois, c’est de rester vous même, aussi bien dans la mise en forme, que dans le contenu, ainsi que dans les sujets que vous allez traiter. Pour notre part, par exemple, nous ne sommes pas des éducateurs, donc nous ne traiterons pas de ce sujet, mais il n’est pas exclu de partager notre blog avec un éducateur-comportementaliste pour en parler.

N’hésitez pas à laisser le clavier à des professionnels, il faut savoir s’effacer, au lieu de se faire passer pour des professionnels que vous n’êtes pas (attention, il n’y a rien de pire que de transmettre des fausses informations) ! Vous allez avoir des lecteurs, donc la moindre des choses, c’est d’être honnête avec eux.

Les collaborations 

Bon, maintenant parlons des collaborations, les fameuses « collaborations ». Celles qu’une minorité de blogueurs rêves et pour laquelle ils se lancent dans la blogosphère, malheureusement…!!! Encore une fois, je vais vous exposer notre expérience et notre vison des choses. Attention, pas de recettes miracles, si c’est cela que vous êtes venu chercher vous pouvez déjà arrêter la lecture… Alors, c’est simple, nous n’avons jamais rien fait, ni jamais rien demandé ! Nous avons en effet, toujours laissé les marques venir à nous.

Pourquoi ? Car il n’y a rien de pire pour une marque que de se faire démarcher pour obtenir des produits GRATUITEMENT, avec en contre parti, des « pseudo » partage et retour qui n’arrivent presque jamais. De plus, si c’est pour écrire que le produit est super ou encore génial, tout simplement parce qu’il vous a été offert, il n’y a aucun intérêt vous en conviendrez, hormis prendre votre lecteur pour… Il faut aussi savoir dire non à une collaboration si cela ne correspond pas aux différents besoins des poilus (en protégeant également au maximum votre propre truffinette, contre les produits qui pourraient lui faire du mal lors des tests, en entraînant une maladie) ou de l’étique animal que vous avez.

Pour notre part, nous avons refusé beaucoup, beaucoup de partenariats. Tout simplement parce que cela ne correspondait pas à nos valeurs ou à nos lecteurs. Comme par exemple sur l’alimentation, très souvent les marques offrent des échantillons… Je ne me vois pas changer l’alimentation de Hannah et la dérégler pour un simple test (comment définir que le produit est bon pour les futurs acheteurs en plus, sur un simple test avec 200g ?!) Simplement inutile

Bref, des collaborations oui, mais pas n’importe comment, surtout quand votre blog concerne des vies de petits poilus derrière! Nous reviendrons plus longuement sur les coulisses d’un blog dans un autre article…

Conclusion 

En conclusion, un blog canin ou autre, c’est avant tout et surtout un loisir, mais aussi un travail pour certains. Entre la mise en forme, les photos, la rédaction, la relecture, il y a un réel investissement que j’aimerais que beaucoup prennent en compte… Cette aventure de blogosphère peut-être tellement enrichissante, mais aussi en même temps démoralisante, quand vous rencontrez par exemple, le « rituel » du plagiat. Les réseaux sociaux où l’on voit absolument de tout et de rien…J’espère que cet article vous sera utile, qu’il répondra à certaines de vos questions et qu’il vous donnera envie de vous lancer !!

A vos claviers ! 

 

 
0

Commentaires:

  • 3 décembre 2017

    Comme toujours, on sent ton sérieux et ton honnêteté 🙂
    Un vrai plaisir de lire ces mots au milieu de toute cette course à la hype sur les réseaux sociaux. En fait depuis que l’audiovisuel a été lancé sur le devant de la scène et accessible à des amateurs autodidactes avec les vidéastes youtube ou les photographes instagram, le but ultime c’est devenu les partenariats avec les gros bonnets. Comme si ça allait payer ton loyer de devoir faire poser ton animal avec un produit par exemple… une fois de temps en temps et si tu soutiens le projet et que c’est raccord, ok, mais devenir un panneau publicitaire ambulant… :/

    Bref, article nickel !

    répondre

Postez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.